Festins d’automne

L’automne est la plus belle saison pour les récoltes et c’est avec les dernières chaleurs et les premières fraîcheurs que l’on a meilleur temps de prendre celui de se régaler. Résultat…

Les festivals gastronomiques pullulent en Europe, en France et ailleurs.

Bruxelles invite Bordeaux

Les Belges ont pour réputation d’aimer tout ce qui touche à l’assiette et ils le clament haut et fort avec « Eat ! Brussels, drink ! Bordeaux » du 10 au 13 septembre. Les plus grands chefs donnent le meilleur d’eux-mêmes et ce sont les vins de Bordeaux qui se chargent d’apporter les flacons.

Un des must, s’installer au 2è étage de The Hotel à la table de Pierre Balthazar qui orchestre le Dîner des Grands Crus de Saint Emilion choisis par le conseil des vins de Saint Emilion et à déguster sur un menu en 6 temps inspiré de la cuisine du Sud-Ouest de Jean-Pierre Xiradakis (La Tupina à Bordeaux).

Guernesey fait les choses en grand

Des fruits, des légumes, poissons et fruits de mer, élevage sur des prés salés par les embruns, Guernesey, île anglo-normande regorge de bons produits et de bons chefs et entend le faire savoir. C’est ainsi que la 1ère édition du « Food Festival » de Guernesey va se tenir du 18 au 27 septembre.

Tout commence à Saint Peter Port, capitale de l’île qui concentre la plupart des animations, mais pas que. C’est ainsi que le Guernesey Gourmet Bus Tour Sam va embarquer les visiteurs à la découverte des meilleurs producteurs et artisans de l’île toute la journée du 26 septembre. Les restaurants s’engagent de leur côté à proposer des recettes réalisées à base des meilleurs produits locaux.

Le 18 septembre, c’est le Seriously Seafood Supper avec les crabes, homards, Saint-Jacques, huîtres et l’occasion unique de déguster des oreilles-de-mer spécialité locales d’ormeaux dont la récolte est très réglementée.

Un Grand Marché, qui se veut le plus vaste des terres de la Couronne, les 19 et 20 rassemblera les producteurs. Il s’achèvera avec un barbecue sur la plage et des démonstrations de chefs. Les sommeliers et vignerons pourront participer à un concours de présentation et dégustation de leur vin d’élection et la manifestation se terminera en apothéose sur le front de mer avec une marée d’étals.

Festivals en lignes

Il s’agit pour Bravofly d’inciter le public à voyager en lui fournissant des prétextes à se déplacer. Les festivals de gastronomie en constituent autant d’occasions.
À Oslo, en Norvège, c’est le Matstreif qui comble les amateurs des poissons des mers froides les 11 et 12 septembre. Cabillauds, églefins, maquereaux et aussi l’occasion de goûter le Rakfisk, préparation à base de truite salée et fermentée ou encore le Rømmergrøt, purée de crème acide et de semoule qui vaut sans doute bien la foune au jus d’ail savoyarde des Bronzés.

Au cours du même week-end du 11 au 13 septembre, le Food Truck Festival de Hambourg investit la ville hanséatique avec des spécialités toutes plus farfelues (mais consommables) les unes que les autres servies par 30 chefs qui ont restauré et équipé des vieux fourgons et les ont installés dans le fameux quartier de St Pauli. Qui veut des hot-dogs au bout d’un bâton ou encore ce sandwich au bacon cuit doucement pendant douze heures et passé dans la friture ? Le tout dans une ambiance musicale assurée par des DJ venus d’un peu partout.

On prend peu de risques à rejoindre le Taste of Rome du 17 au 20 septembre qui rassemble en un seul lieu, les douze meilleurs restaurants de la capitale italienne. Lesquels proposent aussi des ateliers, des cours de cuisine, des recettes originales.

Retour en Allemagne du 28 septembre au 4 octobre à Berlin pour s’initier à la découverte de nouvelles saveurs au cours de la Food Week. La cuisine traditionnelle trouve aussi sa place parmi les cooking shows proposés aux côtés des créations les plus débridées. Peut-être un peu plus risqué, mais Berlin en vaut la peine et ne cesse de séduire de plus en plus de jeunes européens.

Reste aussi le Salon des Chocolatiers de Genève les 10 et 11 octobre avec la possibilité de découvrir des nouveautés qui ne sont pas encore commercialisées et celle de déguster un repas complet tout au chocolat.

Source – Actus