Le bus , c’est tendance !

En mettant en place une ligne de bus entre Lyon-Chambéry et Turin au cours de l’été 2013 et en inventant la marque Starshipper, les Courriers Rhodaniens et leurs partenaires ont pris un tour d’avance sur la nouvelle loi qui favorise les voyages en bus longue distance…

Depuis, ils ont ouvert Montpellier, Barcelone et plus récemment Bordeaux via Clermont-Ferrand. Une occasion en or de faire une échappée vers l’estuaire de la Gironde pour profiter d’une  ville qui ne cesse de s’embellir. Un guide « Laissez-vous guider dans Bordeaux » par  Antoine Lebègue aux Éditions Sud-Ouest qui propose de la découvrir en 13 circuits, vient  tout juste de paraître.

L’itinéraire qui va traverser le Périgord devrait d’ailleurs être aménagé pour que les voyageurs puissent bénéficier de relais qui leur permettront de visiter la région.

Déposés à Barcelone au retour d’une croisière en Méditerranée qui était partie de Marseille, l’occasion d’essayer un retour en bus vers Lyon, significativement moins cher que l’avion (la prise en charge de la valise  coûtait presque aussi cher que la place d’un passager) ou le TGV (avec un changement), s’imposait.

Le bus qui prolonge la ligne vers Salou avec un aller-retour quotidien à partir du 26 juin se prend à la gare routière nord qui se situe à 2 stations de métro de la place de Catalogne.

De la même gare, pendant le séjour ou le week-end dans la capitale catalane, les fashionitas extrémistes trouveront aussi un bus qui mène au village de marques en 30 minutes. Comme il est au bord de l’autoroute qui mène à Lyon (ou qui en vient) on se dit que la direction de Starshipper serait peut-être bien  inspirée de prévoir un arrêt dans un sens ou dans l’autre. Pour acheter des modèles Desigual, Punto Blanco, Carolina Herrera, Lupo et plus d’une centaine d’autres en soldes permanents, il  devrait y avoir des amateurs.

Lyon-Montpellier à moins de 10€

Le voyage dure 9h, ce qui peut paraître rebutant au premier abord, mais avant le départ le chauffeur nous a expliqué que l’on s’arrêtait ¾ d’heure à Montpellier à l’Odysseum pour manger  quelque chose et profiter de ce quartier étonnant avec un Aquarium, un Planétarium, un centre commercial, des cinémas, des restaurants et des attractions qui en font une sorte de mini-Disney Village rigolo.

Sont prévus aussi 2 à 3 arrêts dits « de courtoisie ». Pause toilettes, pause cigarette, pause nougat (à Montélimar).

Les bus sont confortables. Dès que le chauffeur a mis le contact, on dispose du wi-fi (un peu faiblard dans la partie espagnole), de petites bouteilles d’eau fraîche, machine à café et  toilettes à bord.
L’arrivée se fait à la gare de la Part Dieu, c’est-à-dire en centre-ville aussi et à proximité de tous les transports en commun et du Centre Commercial. Si on décide d’en finir avec ses  préjugés sur les voyages en bus qui ont tendance à nous rappeler les transports scolaires, les départs en colo et les voyages organisés, on devrait donc avoir tout à y gagner et profiter,  pourquoi pas, de TOUS les ponts de mai pour s’échapper.

Source – Actus