L’ESTA: Un document nécessaire pour voyager aux USA

Pour renforcer la sécurité, les autorités américaines, on établit le programme d’exemption de visa. Maintenant, les touristes français ont le droit de solliciter leur esta aux USA. Cependant seuls les voyageurs qui ont obtenu cette autorisation de voyage peuvent franchir les frontières américaines.

Quelles sont les conditions pour obtenir son ESTA ?

L’ESTA en anglais « Electronic System for Travel Authorization » ou système électronique d’autorisation de voyage permet à un particulier d’entrer aux USA. Que ce soit pour un voyage d’affaire ou touristique, le voyageur n’a plus besoin d’apporter son visa avec lui. En effet, il faut qu’il présente son passeport biométrique ou électronique avec une validité de six mois au-delà de la date prévue pour son départ.

Les pays membres du « Six Month Club Members » comme la France ne sont pas affectés par cette loi américaine. Bien sûr il faut que le voyageur remplisse quelques conditions : une autorisation esta France, un billet d’avion aller-retour, projeter un séjour de 90 jours, carte de crédit et chèque de voyage.

Ce système est disponible sur presque tous les sites internet et permet aux étrangers de prendre un avion ou un bateau pour les USA.

Programme d’exemption de visa : les inéligibles

Les États-Unis d’Amérique ont été le théâtre de plusieurs attaques meurtrier depuis 15 ans. En effet, le terrorisme « djihadiste » continue de faire trembler les citoyens américains, après l’attentat du 11 septembre 2001 où 45 personnes ont perdu la vie. Les statistiques montrent que 58% des attaques sont commis avec des bombes et 34% avec armes à feu. C’est pourquoi le gouvernement américain a décidé de mettre en place de nouvelles mesures dans le cadre de la loi de 2015 pour empêcher les terroristes d’avoir accès aux états Unis.

Cette convention s’adresse aux résidents des pays bénéficiaires du programme d’exemption de voyage qui ont déjà passé un séjour depuis le 1er mars 2011 dans les pays suivants ; Iran, Irak, Libye, Soudan, Syrie ou Yémen. Étant donné que la plupart des attentats ont été commis par des islamiques ; les Iraniens, les Irakiens, les Soudanais et les Syriens sont interdits d’entrer dans le continent américain. Il est bon à savoir que cette nouvelle ne s’applique pas aux touristes qui bénéficient de l’exemption de visa.