Partir en vacances : les vaccins obligatoires

Quelle que soit la destination, nul n’est à l’abri des risques sanitaires. Avant de partir en vacances, il est donc primordial d’être à jour en termes de vaccins pour voyager en toute sécurité. Si certains vaccins sont obligatoires, d’autres dépendent du pays de séjour.

Les vaccins de base

La vaccination de base fait référence aux vaccins obligatoires inscrits dans le carnet de santé. Ils sont particulièrement recommandés pour les nourrissons, les enfants et les personnes âgées pour mieux se protéger des maladies courantes.

  • Le DT Polio

Le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite est obligatoire chez les nourrissons. Il peut s’effectuer vers le deuxième mois.

  • La rougeole

Cette vaccination se fait généralement en deux doses. La première doit être administrée vers le douzième mois et la seconde dose entre 13 et 24 mois. À l’approche du voyage, il est possible d’injecter une dose monovalente du vaccin au nourrisson.

  • La tuberculose

Le vaccin par le BCG doit être réalisé dès la naissance, mais peut aussi se faire jusqu’à l’âge de 15 ans. Il est fortement recommandé dans les pays africains, asiatiques et européens qui ont une forte incidence tuberculeuse.

  • L’hépatite B

Pour les jeunes enfants et les adolescents, il est obligatoire de se faire vacciner contre l’hépatite B avant le voyage, quelle que soit la destination. Pour les adultes, le vaccin peut être injecté en trois doses rapprochées. Le temps d’incubation pour l’hépatite B est de 1 mois.

Les vaccins spécifiques

Certaines destinations exigent des vaccins particuliers. Avant le grand départ, il est important de se renseigner sur les conditions climatiques, l’hygiène et les maladies relatives à la région afin d’évaluer les vaccins à réaliser. Par ailleurs, il convient de communiquer avec un médecin pour éviter les risques de contre-indications. IL est aussi conseiller de souscrire a une mutuelle santé senior

  • La fièvre jaune

Pour des vacances en régions intertropicales, le vaccin contre la fièvre jaune est recommandépour tous les voyageurs. Dans le cas d’un nourrisson, le vaccin est conseillé à partir de 9 mois. L’injection peut être effectuée 10 jours avant le départ. Toutefois, les femmes qui allaitent peuvent se faire vacciner à condition de suspendre l’allaitement deux semaines après l’administration.

  • L’encéphalite japonaise

Comme son nom l’indique, cette maladie affecte les pays d’Asie. Le risque de transmission est plus élevé durant la saison des pluies. Similairement à la fièvre jaune, le vaccin doit être injecté 10 jours avant le départ. La vaccination est valable uniquement pour les adultes, car son efficacité n’a pas encore été prouvée chez les enfants.

  • L’hépatite A

contrairement à l’hépatite B, l’hépatite A n’est pas très répandue. Il n’est spécifique qu’aux zones rurales ou à certaines régions ayant des conditions d’hygiène précaires. L’avantage de ce vaccin est qu’il peut être réalisé quelques jours avant le départ tout en étant valable pendant 10 ans.

 ·         La rage

En effet, de nombreux pays restent encore concernés par cette maladie. Elle est le plus souvent transmise par les chiens, mais peut aussi résulter des singes, chats, chauve-souris…

De nature mortelle, le vaccin contre la rage doit être prévu au minimum 2 mois avant le départ pour plus d’efficacité.